Des moyens techniques et humains

La Direction adjointe technique de l'INSU accompagne un certain nombre de défis du développement instrumental pour les programmes scientifiques de l'institut et identifie les compétences stratégiques à maintenir et/ou développer au sein de ses laboratoires.

La communauté technique est une communauté qui a beaucoup de personnalité, avec des gens qui sont prêts à avancer et à travers ce réseau, on voit émerger des questions critiques et très nouvelles qui méritent d'être creusées dans l'avenir.
Pierre Kern, Directeur adjoint technique de l'INSU

Missions de la Direction adjointe technique

Développer des actions de support aux projets, accompagner et coordonner les actions R&D, anticiper les besoins techniques des laboratoires et des équipes projet, notamment lors des phases préliminaires des grands projets, incluant compétences et moyens techniques, assurer, pour l'INSU, un suivi technique des projets et participer aux prospectives. Ces missions se déclinent ainsi :

Suivi métier de l’instrumentation et animation

  • Conduire la prospective sur l'évolution qualitative et quantitative des métiers techniques, notamment les métiers spécifiques aux besoins instrumentaux et d’observation de l’institut, via des formations (ANF) et des réseaux métier dédiés ;
  • Accompagner l’animation métier via l’initiation de réseaux et de formations dédiées ;
  • Contribue à l’organisation  de colloques et écoles thématiques techniques pour les laboratoires INSU ;

Suivi projets 

  • Contribuer au niveau national au suivi des grands projets techniques (comité de pilotage ou de suivi, revues, points clés) ;
  • Assurer pour l'INSU le suivi technique des laboratoires spatiaux ou impliqués dans de grands projets techniques et les interfaces avec le CNES en liaison avec le DS et les DAS concernés, 
  • Développer les activités qualité projet : méthodes, assurance produit, … 
  • Assurer avec l'aide du directeur de la Division Technique  (DT) le suivi et la mise en place des moyens pour les instruments nationaux ;
  • Assurer le lien entre les laboratoires et la DT, conjointement avec son équipe de direction, pour leurs besoins de développement ou de déploiements de moyens d’observation (voir le site de la division technique de l’INSU) ;


Exemple de projet technique : visite de la plateforme technique SPATIAL du LAM lors des intégrations des instruments Euclid NISP, FIREBall et SUBARU PFS.

Suivi des prospectives de l'institut

  • Participer aux prospectives organisées par les commissions spécialisées et les programmes ;
  • Coordonner la R&D à l'INSU et assurer le suivi des ressources qui lui sont affectées ;

Suivi des infrastructures nationales 

  • Assurer le suivi technique des infrastructures nationales ;
  • Accompagner la coordination du soutien aux grandes campagnes de mesures ;
  • Assurer le suivi des appels d'offres instrumentaux en support aux moyens nationaux.

Visitez le site de la Division Technique de l'INSU.

Actions et projets

Des réseaux métier 
Des réseaux métier au service de l’INSU en support au développement instrumental et aux moyens d'observation.

  • MAPI MAnagement de Projet INSU
  • Qualité projet 
  • Réseau des Lithopréparateurs
  • SIST - le réseau technologique des informaticien·nes gestionnaires de données d'observation
  • TechMar - le réseau des Technologies Marines
  • MSK - le réseau de métiers "Milieux Souterrains et Karsts"
  • Docplanets - Le réseau des professionnels Information Scientifique et Technique de l'INSU CNRS
Exemple d'ANF 2018 du réseau SIST : Gestion des données d'observation, les outils informatiques pour la valorisation
Exemple d'ANF 2018 du réseau SIST : Gestion des données d'observation, les outils informatiques pour la valorisation

Des Actions Nationales de Formation 
Des Actions Nationales de Formation pour permettre aux Ingénieurs et Techniciens et Chercheurs instrumentalistes d’acquérir ou compléter les compétences nécessaires à leurs missions.

Outre les formations proposées par les réseaux métiers du CNRS gérés via la MITI, l’INSU propose des formations spécifiques à ses besoins. Suivant les cas ce sont des formation proposées tous les ans ou tous les 2 ans, ou pour répondre à un besoin plus ponctuel sur une seule année. Ces formations peuvent être proposées conjointement avec d’autres instituts, notamment l’IN2P3, l’INEE. Nos formations en cours sont les suivantes :

  • Formations programmées pour 2019 :
  • Formations prévues en 2019 dont la date sera spécifiée prochainement : 
    • ISOTRACE - Analyse des éléments en TRACE et des ISOtopes RAdiogéniques en Sciences de la Terre
    • Plateforme technologique (TeMpeTe)
    • RESOMAR / TAXO - Réseau des Stations et Observatoires Marins
    • Lithopréparateur (en lien avec l’INEE et l’INSHS)
    • Management de Projets (coordonnée par le réseau MAPI en lien avec l’IN2P3), 
    • MSK (en lien avec l’INEE et l’INSHS)
    • Qualité  (en lien avec l’IN2P3 et le réseau Qualité en Recherche de la MITI)
  • Actions récurrentes non proposées en 2019 :
    • Ingénierie concourante 
    • TechMar - le réseau des Technologies Marines
    • SIST

Un support aux équipes par de l’assistance technique
L’INSU assure la mise en place et le suivi de marchés d’assistance technique en lien avec la DDAI du CNRS.
Ces marchés ont vocation de permettre aux laboratoires d’accéder à des prestation d’assistance techniques en support à des équipes disposant de la compétence pour en assurer la supervision.
Un premier marché permet d’accéder à des prestations d’assurance produit.
Un marché plus large est en cours de mise en place pour accéder à un ensemble de prestations nécessaires aux besoins techniques des laboratoires.

Des plateformes techniques 
Des plateformes techniques assurent le support aux IR/TGIR ou aux SNO de l’INSU

Exemple de plateforme technique : le parc de planeurs de la Division Technique est constitué d’une douzaine d’engins
Exemple de plateforme technique : le parc de planeurs de la Division Technique est constitué d’une douzaine d’engins